💡D’oĂč vient le terme « Ă©criture inclusive », utilisĂ© sur tous les tons dans le dĂ©bat public français ces quatre derniĂšres annĂ©es ❓

Chercheuse en sciences du langage, Julie Abbou s’est posĂ©e une question toute simple : d’oĂč vient le terme « Ă©criture inclusive Â», utilisĂ© sur tous les tons dans le dĂ©bat public français ces quatre derniĂšres annĂ©es ? 

« Depuis le milieu du XXe siĂšcle, rappelle la directrice de la revue GLAD !, des militantes fĂ©ministes ont proposĂ© des pratiques discursives pour que le genre fĂ©minin soit mieux reprĂ©sentĂ©. Mais beaucoup parlaient alors de “neutralitĂ© de genre”, de “langage non sexiste” ou encore â€œĂ©picĂšne”. Â»

L’expression « Ă©criture inclusive Â», elle, fait une percĂ©e spectaculaire en France en 2017, avec la publication du manuel scolaire Questionner le monde, du groupe Hatier, utilisant des points mĂ©dians comme dans « cher·es ami·es Â». NĂ©anmoins, l’appellation existait dĂ©jĂ  depuis au moins un an : en septembre 2016, le fondateur de l’agence de communication Mots-clĂ©s, RaphaĂ«l Haddad, publie un manuel dit Â« d’écriture inclusive Â». Il s’approprie mĂȘme la marque en la dĂ©posant Ă  l’Institut national de la propriĂ©tĂ© industrielle (INPI).

 L’écriture inclusive s’est immiscĂ©e dans le dĂ©bat public en novembre 2015, lors de la publication par le Haut Conseil Ă  l’égalitĂ© (HCE) d’un guide pratique, «Pour une communication publique sans stĂ©rĂ©otype de sexe».

Ce nouveau type d’écriture ambitionne de rĂ©former l’orthographe afin de bannir la supposĂ©e suprĂ©matie du masculin sur le fĂ©minin dans la sociĂ©tĂ©, dont la grammaire serait le miroir. Ce systĂšme linguistique s’articule autour d’une mĂ©thodologie prĂ©cise.

⚫ Le point mĂ©dian

Il a Ă©tĂ© inventĂ© pour permettre Ă  un mot d’ĂȘtre Ă  la fois masculin et fĂ©minin. «Point mĂ©dian», «point milieu», ou «point d’altĂ©rité», selon les versions, il est central dans le petit monde de l’écriture inclusive.

Ses sectateurs l’emploient pour instaurer ostensiblement un Ă©quilibre entre le masculin et le fĂ©minin. Les «étudiants», «professeurs», et «citoyens» deviennent «étudiant·e·s», «professeur·e·s» et «citoyen·ne·s». À ne pas confondre avec le point final, le point est dit mĂ©dian parce qu’il se situe au milieu du mot.

DĂ©couvrez la suite de cette article :

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/ecriture-inclusive-mode-d-emploi-d-une-lubie-20210223

L’écriture inclusive n’a jamais autant divisĂ© et torture bon nombre de recruteurs dans le cadre de leur communication.

ET VOUS ?

Quelle importance accordez-vous Ă  l’écriture inclusive ?

#Ă©critureinclusive #langageinclusif #job #exculivewriting #travailleurse #HIREHR #Camus #follow #suivezmoi #actualitĂ© #languefrançaise #lafontaine #larousse #beycherelle

#lemonde #lesechos #lefigaro

Par Grégory SAUTERET | Marketing Manager & Recruteur | HIRE