Exigeants mais gratifiants : les métiers du digital sont plein d’avenir

Les études demandées

Les formations proposées pour accéder à un métier digital ne sont pas les mêmes suivant le métier choisi.
Par exemple, pour devenir chargé de communication il est demandé un niveau BAC +2 dans le secteur de la communication ou dans un secteur généraliste comme le littéraire, les sciences, le droit…

La pratique d’une langue étrangère est un plus. La maitrise des technologies de l’information est requise.
Le webdesigner doit répondre à un niveau BAC +2 en art, arts graphiques, publicité. La maitrise de tous les outils informatiques est évidemment indispensable.
Le chef de projet web devra avoir un Master en informatique ou télécom. Ce métier est également disponible avec un niveau BAC +2 complété par une expérience professionnelle en informatique. La pratique de l’anglais est indispensable.
De nombreux métiers sont accessibles avec un niveau BAC +2, mais l’expérience est très appréciée et très demandée pour les métiers du digital.

Les salaires des métiers numériques

Les personnes qui travaillent pour un de ces métiers sont, soit employés par une entreprise, ou bien travaillent en recrutement freelance (ce qui est plus souvent le cas). A niveau de responsabilité égale, les métiers du digital proposent une rémunération inférieure aux autres métiers. Certaines professions sont mieux rémunérées que les autres comme le responsable digital web et le responsable e-marketing. On constate cependant que les salaires sont de 23% plus importants en Ile de France. Pour les professionnels qui exercent en freelance, les salaires sont très variables selon les clients pour lesquels ils travaillent et la fréquence à laquelle ils travaillent.