Les 10 tendances qui façonneront le recrutement en 2020

Photo by Magnet.me on Unsplash

Le secteur du recrutement a connu des changements majeurs au cours des dernières années. Les nouvelles technologies et les pratiques d’embauche avancées ont sans aucun doute joué un rôle, et cette perturbation ne montre aucun signe de ralentissement à l’aube de la nouvelle décennie. Voyons comment l’innovation et l’expertise sociale vont façonner 2020 et au-delà.

  1. Traitement du langage naturel

La plus grande tendance qui façonnera le recrutement en 2020 sera l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour rechercher, évaluer et sélectionner les employés. La puissance des outils de traitement du langage naturel (NLP) devrait apporter un changement majeur à chaque étape du processus.

La sélection manuelle des CV reste l’une des tâches les plus fastidieuses pour les recruteurs, mais grâce au NLP, les meilleurs candidats peuvent être identifiés rapidement. Le NLP peut également être utilisée pour interagir avec des candidats potentiels et offrir une communication personnalisée grâce à la toute dernière technologie de chatbot. Enfin, le NLP et la reconnaissance vocale sont combinées pour faciliter l’analyse et l’examen des entretiens avec les candidats.

Cependant, les préjugés humains sont facilement transposés dans le comportement de tout modèle d’IA. Pour éviter ce scénario, les entreprises doivent s’assurer que ceux qui produisent les algorithmes le font en conformité avec les directives anti-biais approuvées par l’entreprise.

  1. Analyse prédictive

Les systèmes de recommandation et l’analyse prédictive vont commencer à jouer un rôle plus important dans les processus de recrutement de nombreuses entreprises.

Divers acteurs technologiques sur le marché permettent déjà aux recruteurs d’identifier les meilleurs candidats pour un poste en fonction de nombreux paramètres, tels que le lieu, l’expérience passée, l’éducation et les réseaux de relations. Un pas de plus est franchi grâce à l’analyse prédictive et aux systèmes de recommandation qui fournissent aux recruteurs des informations supplémentaires. Ces systèmes sont capables de générer des short lists de candidats qui sont les mieux adaptés à l’emploi proposé et même de découvrir les candidats qui ne recherchent pas activement de nouvelles opportunités.

En plus d’accélérer le processus de sélection des employés ou d’activer une réserve de talents dormants, les systèmes intelligents peuvent également signaler quand un employé actuel se prépare à quitter un emploi actuel. Les recruteurs intelligents utiliseront ces informations pour prendre les interventions et les décisions les plus appropriées en matière de talents.

  1. Le travail à distance

Les horaires flexibles et les politiques de travail à domicile sont en train de devenir l’un des avantages les plus recherchés par les candidats à un emploi, et les organisations doivent s’adapter aux aspirations professionnelles de leurs employés.

C’est pourquoi nous voyons de plus en plus d’entreprises totalement distantes. En permettant aux gens de travailler à distance, les entreprises augmentent également leur réserve de talents, car elles peuvent désormais accéder à des talents mondiaux sans les limites des frontières géographiques.

Ainsi, nous assisterons à une augmentation de l’utilisation des outils et des technologies qui aident à gérer les équipes à distance, notamment les bureaux virtuels, les environnements de travail en réalité augmentée et virtuelle, ainsi que les outils de communication multimédia avancés.

  1. La culture du travail

La culture est la colle qui lie une entreprise. Cependant, l’augmentation du travail à distance rend plus difficile la mise en place et le maintien d’une solide culture d’entreprise. Par conséquent, il sera de plus en plus important pour les organisations de faire des efforts pour rallier les employés autour de leurs valeurs fondamentales, de la mission de l’entreprise et de la vision globale.

Nous assisterons à une augmentation du nombre d’organisations créant un rôle dédié pour se concentrer uniquement sur la construction d’une culture d’entreprise et la cohésion des équipes. Une partie du défi consistera à intégrer une culture d’entreprise qui puisse être adoptée par les baby-boomers, la génération Z et les millénials, ainsi que par leurs attentes et leurs aspirations professionnelles diverses.

  1. Acquisitions – embauches

Les personnes sont l’un des actifs les plus précieux de toute entreprise. Même s’ils n’apparaissent pas dans le bilan, les salariés représentent souvent la majeure partie de la valeur d’une entreprise. C’est pourquoi nous sommes susceptibles de voir un nombre croissant d’acquisitions se produire sur le marché.

Comme les recruteurs consacrent de plus en plus de temps et d’argent à trouver les candidats parfaits, la concurrence pour l’acquisition de talents se développe. Les recruteurs cherchent donc différentes voies pour constituer de manière proactive et rapide des réserves de talents. Le rachat d’entreprises pour leur capital humain est l’une de ces techniques.

Toutefois, les recruteurs doivent être conscients du choc des cultures au cours de ce processus, qui peut limiter la bonne intégration des entreprises concernées. Il est primordial de constituer une équipe multidisciplinaire pour faciliter l’intégration culturelle afin de garantir le succès de toutes les acquisitions.

Photo by John Schnobrich on Unsplash
  1. Recrutement par les médias sociaux

Lorsque les recruteurs cherchent à aller plus loin, l’étape logique est d’aller là où se trouvent réellement leurs candidats potentiels, et la plupart d’entre eux sont déjà sur les médias sociaux. Avec l’augmentation de l’utilisation des téléphones portables et des interactions en déplacement, les recruteurs attireront de plus en plus l’attention des utilisateurs sur des plateformes comme Facebook ou Twitter.

C’est pourquoi, en 2020, nous assisterons à une utilisation accrue des hashtags de recrutement et des contenus accrocheurs, y compris les vidéos, dans le cadre du marketing du recrutement. Nous verrons également davantage d’organisations encourager leurs employés à partager leur contenu gagnant pour attirer de nouveaux employés et renforcer leur pouvoir de recrutement.

  1. Diversité

Il a été prouvé à maintes reprises que les équipes diversifiées sont plus performantes. C’est pourquoi de plus en plus de départements des ressources humaines, d’agences de recrutement et de sociétés de recrutement disposent d’un personnel désigné qui se consacre exclusivement à l’accroissement de la diversité dans les entreprises qu’ils servent. Mais attention à ne pas tomber non plus dans l’écueil de la discrimination positive !

  1. Marque de l’employeur

Les gens veulent travailler dans des entreprises dont ils peuvent être fiers. Par conséquent, le plus important pour un employeur est de construire sa marque employeur et de rendre la vision et la mission de l’entreprise parfaitement claire.

Une grande majorité des demandeurs d’emploi tiennent compte de l’image de marque de l’employeur avant de postuler, et il est donc essentiel de construire un contenu autour de l’expérience des employés. C’est pourquoi nous verrons davantage d’organisations se concentrer sur la création de sections de sites web consacrées à la mission de l’entreprise, à la vie et à l’histoire des employés, et à d’autres contenus pertinents sur l’image de marque de l’employeur.

  1. Compétences relationnelles

Selon une étude de LinkedIn, 89 % des mauvaises recrues manquent généralement de compétences générales telles que la créativité, la persuasion, le travail d’équipe, la collaboration, l’adaptabilité et la gestion du temps. Mais identifier de telles compétences a toujours été un défi, c’est pourquoi les recruteurs cherchent à réorganiser leurs processus d’évaluation au fur et à mesure que la demande augmente.

Les recruteurs seront de plus en plus intéressés par l’apprentissage du langage corporel et du choix des mots d’un candidat, ainsi que par les modèles de comportement antérieurs, la dynamique du travail d’équipe, les dilemmes éthiques, la résolution des conflits et d’autres facteurs similaires.

Une autre compétence non technique qui prend de plus en plus d’importance est la capacité des candidats à construire de vastes réseaux dans divers secteurs et industries. Les plateformes numériques permettent aux employés d’amplifier la portée de tout message de l’entreprise par le biais de leurs propres réseaux, ce qui leur procure un avantage concurrentiel important en matière de vente, de recrutement, de collecte de fonds et de portée générale.

  1. Qualité de l’embauche

La technologie peut être mise à profit pour évaluer les nouveaux candidats, mais elle peut aussi être utilisée progressivement pour mesurer les performances de l’équipe de recrutement elle-même. Si le coût et le délai de recrutement sont plus faciles à quantifier, la qualité est un peu plus difficile à évaluer.

Les recruteurs expérimenteront des modèles d’IA qui leur permettront d’avoir une idée plus précise de la qualité de leurs recrutements en analysant divers paramètres définis et les performances globales de l’équipe sur une période donnée. Ces modèles prendront en compte non seulement les compétences et l’expertise, mais aussi les compétences relationnelles des nouveaux employés et les indicateurs de performance globale.

Par Jérôme DIRAND | CEO | HIRE