Une période de recherche d’emploi affectée par le Covid-19 ?

La période d’urgence sanitaire a fortement impacté l’activité d’un grand nombre. Cependant, certaines entreprises ont connu un essor conséquent leur demandant de renforcer leurs équipes afin de satisfaire les demandes fortes liées aux modifications de besoins et de consommation.

Les recherches d’emploi s’en sont donc vu modifiées. Leurs résultats sont contrastés en fonction des secteurs et positions recherchés.

Ainsi pour mieux mesurer ces effets et mieux comprendre les enjeux de demain, Hire.fr, spécialiste digital du recrutement depuis plus de 5 ans, a sondé 2 500 utilisateurs de son site www.hire.fr du 1er au 7 Juin 2020.

Tous ces utilisateurs sont en recherche d’emploi et actuellement en fonction. Ils/elles recherchent une nouvelle opportunité professionnelle depuis au moins début Mars 2020.

  • Près de 70% des sondés ont mis à jour leur CV pendant le confinement,
  • 17% de ces utilisateurs avaient déjà passé un premier entretien d’embauche avant le confinement,
  • 50% ont postulé pendant la période à une offre d’emploi,
  • 60% estiment que leur employeur actuel a géré correctement la période de confinement,
  • 31% sont restés au chômage partiel pendant près de deux mois.

De forts ralentissement dans les processus de recrutement. Le « stand-by » est de rigueur.

La prise de conscience collective de la menace du Covid-19 et les décisions de confinement ont été soudaines et ont surpris une grande partie des acteurs du Recrutement : Entreprises, Candidats et Sociétés de Recrutement.

Le choc des annonces et la violence de leurs impacts sur les recrutements en cours sont sans précédent.

Un grand nombre d’entreprises ayant la volonté de continuer à recruter ont maintenu leurs processus en début de période de confinement. Après quelques tentatives d’entretiens vidéo, elles se sont vite rendu compte qu’il valait mieux surseoir ces recrutements. Ce d’autant plus qu’elles n’avaient aucune visibilité de la durée de ce confinement.

Près de 20% des utilisateurs interrogés avaient initié des relations avec d’autres entreprises au moment du confinement. Ils sont presque tous toujours dans l’attente de la reprise des processus de recrutement.

L’effet de la crise et du confinement ont eu de lourdes conséquences aussi pour les sociétés de recrutement (hors secteur Banque et Assurance), qui se sont très majoritairement mises en arrêt d’activité. Peu d’annulations de recrutement sont pour l’instant constatées : environ 17%, mais un grand nombre de ces dernières restent pour l’instant à l’arrêt en attendant … « des jours meilleurs ».

Cependant, les candidats à des nouvelles opportunités professionnelles font preuve d’abnégation et continuent de postuler aux offres disponibles (près de 80% des utilisateurs sondés). Ils se doutent bien qu’une majorité de leurs candidatures risquent d’être mises de côté mais espèrent quand même qu’elles seront prises en compte lors du « dégel ».

Article de Jérôme DIRAND | CEO | HIRE SAS